Les vins

Pour le plaisir de la découverte

Montfarina (Domaine Giachino)

10,00 

De couleur jaune pâle, ce vin séduit d’abord par l’intensité de ses arômes qui peuvent rappeler les fruits de la passion et le litchi au nez. On y trouve également une certaine minéralité qui amène des notes d’agrumes et de cassis. En bouche, on est conquis par sa rondeur et une belle persistance.

Ce vin, qui pourra se conserver de 5 à 8 ans, se mariera parfaitement avec des fromages frais ou secs, il accompagnera également des poissons ou des fruits de mer, et pourra également se boire à l’apéritif comme cela se fait en Savoie.

Le domaine :  Le Domaine Giachino produit des vins depuis près de trente ans sur des parcelles qui s’étendent sur les coteaux du Mont Granier, sur les communes de Chapareillan, les Marches et Apremont. Lorsqu’en 1988, Frédéric Giachino reprend les vignes de son grand père (1,5 ha), il décide de se consacrer uniquement à la viticulture. Située à Chapareillan entre Chaîne de Belledonne et Mont Granier, l’exploitation s’est enrichie de nouveaux cépages autochtones et elle se compose aujourd’hui de mondeuse, gamay et persan pour les rouges, roussette, mondeuse blanche et jacquère pour les blancs, le tout sur près de 9 hectares. Ayant commencé par des méthodes de travail classique lors de la reprise de l’exploitation, Frédéric a progressivement œuvré pour aller vers une culture raisonnée, qui lui fit travailler à nouveau les sols et l’enherbement des treilles et lui fait sauter le pas en 2006, vers l’agriculture biologique. Après avoir longtemps œuvré dans le monde du vin pour les autres, David, le frère de Frédéric, rejoint l’exploitation dans cette nouvelle démarche. Et l’histoire de famille continue, puisque depuis le 1er janvier 2015, Clément, le fils de Frédéric et neveu de David, a décidé de rejoindre l’aventure.

10 en stock

Product Description

Cette cuvée tire son nom d'une danse traditionnelle du Piémont. Il s'agit d'un assemblage de jacquère, mondeuse blanche et verdesse, trois cépages typique de la région plantés sur 3 hectares d'un terroir situé sur les éboulis du Mont Granier, entre marnes et gros blocs de calcaire. Les vendanges sont manuelles : les grappes sont ramassées entières et triées, non foulées puis pressées lentement.

Côté vinification, un débourbage à froid par thermo-régulation des cuves à environ 10° pendant 96 heures est réalisé. Fermentation alcoolique est lente grâce à la thermo-régulation de 3 à 12 semaines et elle est suivie de la fermentation malolactique, le tout dans le respect de la charte "Nature & Progrès". Par la suite, on procède à un élevage sur lies totales de 10 à 14 mois.

De couleur jaune pâle, ce vin séduit d'abord par l'intensité de ses arômes qui peuvent rappeler les fruits de la passion et le litchi au nez. On y trouve également une certaine minéralité qui amène des notes d'agrumes et de cassis. En bouche, on est conquis par sa rondeur et une belle persistance.

Ce vin, qui pourra se conserver de 5 à 8 ans, se mariera parfaitement avec des fromages frais ou secs, il accompagnera également des poissons ou des fruits de mer, et pourra également se boire à l'apéritif comme cela se fait en Savoie.

Le domaine :  Le Domaine Giachino produit des vins depuis près de trente ans sur des parcelles qui s’étendent sur les coteaux du Mont Granier, sur les communes de Chapareillan, les Marches et Apremont. Lorsqu'en 1988, Frédéric Giachino reprend les vignes de son grand père (1,5 ha), il décide de se consacrer uniquement à la viticulture. Située à Chapareillan entre Chaîne de Belledonne et Mont Granier, l’exploitation s’est enrichie de nouveaux cépages autochtones et elle se compose aujourd’hui de mondeuse, gamay et persan pour les rouges, roussette, mondeuse blanche et jacquère pour les blancs, le tout sur près de 9 hectares. Ayant commencé par des méthodes de travail classique lors de la reprise de l’exploitation, Frédéric a progressivement œuvré pour aller vers une culture raisonnée, qui lui fit travailler à nouveau les sols et l’enherbement des treilles et lui fait sauter le pas en 2006, vers l’agriculture biologique. Après avoir longtemps œuvré dans le monde du vin pour les autres, David, le frère de Frédéric, rejoint l’exploitation dans cette nouvelle démarche. Et l'histoire de famille continue, puisque depuis le 1er janvier 2015, Clément, le fils de Frédéric et neveu de David, a décidé de rejoindre l'aventure.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Montfarina (Domaine Giachino)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Montfarina (Domaine Giachino) | vinsculture.com